Maroquinerie made in France : l’excellence du savoir-faire français

Symbole de tout un savoir-faire, la maroquinerie made in France est l’héritière d’artisans créateurs d’exception. Aujourd’hui encore dans de nombreux ateliers des gestes et des techniques anciennes sont ainsi perpétués.  C’est sûrement dans le haut de gamme qu’excelle toute cette créativité et technicité. Produit phare de ce secteur le sac à main qui permet à toute une industrie de perdurer. Reconnue dans le monde entier pour sa qualité d’ouvrage mais aussi pour son élégance, la maroquinerie française fait partie intégrante de l’ADN du luxe.

Pourquoi le made in France est-il si porteur ?

Maroquinerie made in France

Indéniablement la maroquinerie made in France représente tout autant l’Histoire, un savoir-faire, des traditions qu’une créativité débordante. C’est grâce à cette alchimie qu’elle se maintient sur les marchés mondiaux et qu’aujourd’hui encore elle tient un rôle de premier ordre. C’est donc depuis des siècles que ce secteur est non seulement le fer de lance du luxe mais aussi d’une maroquinerie artisanale. Un des produits qui définit le mieux cette industrie est bien entendu le sac à main. Accessoire de mode incontournable c’est dans le luxe et l’artisanat qu’il personnifie avec raffinement ce savoir-faire ancestral. De grandes marques incarnent aujourd’hui ce secteur porteur dont entre autres Masha Keja. Tout comme Chanel, Dior, Louis Vuitton, Yves Saint Laurent… cette marque nourrie de culture française incarne tout un esthétisme et un idéal qui font frémir les fashionistas du monde entier. La France ne possède pas de GAFA mais par contre elle possède les plus grandes maisons du luxe mondial.

Luxe, artisanat et industrie

Depuis plusieurs décennies le luxe s’est démocratisé. De plus en plus accessible il s’adresse certes à des personnes aisées mais pas pour autant si fortunées. Grâce à la maroquinerie française ce secteur engendre des milliards d’euros et permet ainsi de rester dans la course. Le luxe n’est donc plus la chasse gardée des plus riches et peut par conséquent conquérir de nouveaux marchés. Pilier de l’économie française le luxe permet de sauvegarder des techniques anciennes comme la cannetille datant du XVIe siècle que la marque éponyme Masha Keja a remises au goût du jour. Tout le raffinement français à l’état pur dans des collections d’une élégance rare.

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *